J’ai mal aux genoux

J’ai mal aux genoux

Le genou est la deuxième articulation de la jambe. Il représente l’humilité, ma souplesse intérieure et ma capacité à amortir les chocs quand je marche ou quand la pression de la vie est trop forte. Il semblerait que si mes genoux ont du mal à se plier cela marque qu’un pouvoir extérieur me donne une certaine rigidité.

Les bonnes questions en cas de trouble du genou :

  •  Devant qui ou quoi, ai-je l’impression de devoir abdiquer ?
    • Face à une autorité supérieure.
    • Face à la vie .
  • Suis-je en train de crouler sous le poids de mes responsabilités ?
  • Est-ce que mes genoux fléchissent malgré moi ?
  • Assumer mes gestes ou mes paroles me demandent un effort ?
  • Suis-je en situation d’échec dans l’accomplissement d’un de mes grand rêves ?
  • Suis-je en situation d’échec dans l’accomplissement d’une de mes ambitions ?
  • Suis-je déçu de moi-même, de ma performance ?
  • Suis-je libre de décider moi-même de ma vie ?
  • Suis-je sous influence professionnelle, sociale ou religieuse ?
  • J’ai peur de trahir quelqu’un si je me choisis, si je prends soin de moi ?
  • Je vis de la frustration parce que je veux toujours avoir raison ?
  • Mon désir de puissance sociale est insatiable ?

Si vous avez mal aux genoux et que vous répondez à l’une de ces questions, il est temps d’accepter de changer. En effet les genoux sont très sensibles à l’image que j’ai de moi. Si je me dévalorise mes genoux seront affectés.

  • Un genou qui se bloque peut être lié à un ego fort et/ou un excès d’orgueil. J’ai peut-être peur de perdre ma liberté.
  • Un genou qui se plie facilement montre que je suis flexible, humble et à l’écoute de ma voix intérieure.
  • Des genoux en bonne santé montrent mon ouverture à mon entourage, ma capacité de changer et de m’adapter. Les genoux sont le reflet de ma position sociale.

Le genou “portail de l’acceptation” :

Les genoux sont “le portail de l’acceptation” conscient-subconscient. En effet, la fonction du genou est de plier. Cela signifie ma capacité à accepter, lâcher et céder voir reculer. Ainsi ce portail de l’acceptation travaille dans deux sens :

  • Du subconscient vers le conscient : j’accepte une idée, une émotion, une sensation. Je donne corps en la densifiant dans la matière, Je me rigidifie.
  • Du conscient vers le subconscient : à contrario c’est une dissolution, une libération. J’accepte ma situation et ma relation aux autres. J’accepte le compromis mais refuse la compromission.

Du fait que les genoux soient reliés à notre soi intérieur, c’est pour cela qu’ils nous permettent de comprendre ce qu’il se passe en nous.

La symbolique des pathologies du genou :

Un problème aux os ou aux tissus mous du genou indiquent un conflit intérieur profond qui est souvent lié à une difficulté à faire un choix entre le JE (l’individualité) et le NOUS  (Le groupe). Ce conflit implique un abandon de mon ego et de mon orgueil. Ce conflit peut être dans mon couple, ma famille, mon cercle d’amis. Mais cela peut être également lié à une organisation professionnelle, sociale ou religieuse. Mais ce conflit peut être purement interne dans ma dualité féminin masculin.

  • Les ménisques :

Je vis une dualité qui me rend nerveux comme si j’étais “entre le marteau et l’enclume”. J’attache trop d’importance à ce que les autres pensent de moi ou je me cramponne à une idée ou quelqu’un. Du coup, je n’arrive plus à avancer.

  • Dislocation du genou Genou qui “flanche” :

Une situation, une personne me fait perdre mon équilibre. En fait, symboliquement les genoux ne supportent plus le poids de mon corps. Cela m’indique que je suis influençable. J’ai peu de confiance et de conviction en moi.

  • Les genoux qui craquent :

Je suis en train, sur le point ou j’ai peur de craquer sous le poids qui peut être lié aux responsabilités, à la pression que je subis.

Cela peut être lié à un excès de perfectionnisme qui me fait vivre ma situation présente comme un échec.

  • Hygroma ou Bursite du genou (inflammation des bourses séreuses) :

Cette pathologie est souvent reliée au religieux. Elle a un rapport à ma spiritualité et son importance dans ma vie. Chaque fois que je me mets à genoux pour prier, cela me rappelle que je dois décider pour moi-même de ce que je veux dans ma vie. Je refoule depuis trop longtemps mes émotions qui sont liées à certains aspects de mon travail ou de ma relation que je n’aime pas ou qui me dérange. Je dois m’attacher aux côtés positifs de ce travail ou de cette relation. S’il n’y en a pas, il est peut-être temps de revoir les termes du contrat.

  • Arrachement ou déchirement d’un ligament du genou :

Cette pathologie est souvent liée à une rupture réelle ou symbolique d’une relation.

  • Déchirure musculaire du genou :

C’est un signal d’alerte. Le corps nous demande de lever le pied, d’arrêter de courir au propre comme au figuré. Ne suis-je pas en train de maintenir une relation personnelle, professionnelle toxique ?

  • Une douleur au genou droit à rapport au Féminin (Yin) : suis-je en proie à une difficulté dans ma relation avec ma compagne, ma mère ? J’avance dans la vie de façon trop crispée.
  • Une douleur au genou gauche à rapport au Masculin (Yang) : suis-je en proie à une difficulté avec mon conjoint, mon père, mes fils ?

Les solutions aux douleurs du genou :

  •  Solution personnelle :

Je dois accepter de changer ma manière d’être sur certains sujets, abandonner un peu de ma rigidité. J’ai besoin de m’ouvrir au monde qui m’entoure et l’accepter pour ce qu’il est. Je prends conscience de cette colère que je réprime depuis tant d’années. Je dois prendre le vent et accompagner le mouvement au lieu de résister, ancré dans de vieilles façons de penser.

Je m’ouvre à une nouvelle réalité. Pour cela, j’accepte de m’agenouiller devant quelqu’un ou une situation. J’accepte de m’ouvrir à une nouvelle réalité et l’aide qui m’est proposé. Je fais confiance à mes capacités. J’ai tout le potentiel nécessaire pour réussir dans de nouvelles responsabilités.

J’écoute de nouveau mon cœur. Je cesse de me braquer et de me frustrer quand les choses ne vont pas dans mon sens. Je prends le temps de prendre en compte mes vraies valeurs pour revenir à l’essentiel. Je m’autorise à laisser parler mon intuition et ma créativité. Elles me donnent la capacité de répondre à toutes les situations.

Je prends le temps de me poser, de réfléchir à ce que j’ai accompli pour reprendre le chemin de mes aspirations profondes.

  • La médecine conventionnelle :

L’imagerie (IRM, Scanner, Radiologie) pour explorer et proposer des solutions allopathiques pour réduire le stress ou la douleur, de la kinésithérapie pour rééduquer le genou. La psychothérapie. D’un point de vue thérapeutique, au premier trouble le repos est la base, il peut être aidé par des massages en kinésithérapie. Les maux du genou peuvent venir de troubles liés au sport, à ma posture. Mais si les troubles perdures, il est peut-être temps de poser les bonnes questions à son for intérieur. Si nous négligeons cette dimension intérieure vous conduira à la chirurgie.

  • La médecine alternative :

Elle regorge de pratiques pouvant vous accompagner en fonction de vos besoins : le magnétisme,  la kinésiologie, de la sophrologie, le shamanisme…

  • Le magnétisme :

Pour mes patients j’applique pour la douleur un traitement énergétique pour dissoudre la douleur et rééquilibrer le corps. Je propose ensuite la trame pour travailler sur le conflit intérieur. Cette technique vibratoire dissout en profondeur les chaînes qui vous entravent et aide à la libération des émotions, des liens, au renforcement de l’estime et de la confiance en soi.

Pierre de Garam – 0641892266

MagnétiseurSoin quantiqueCoupeur de feuSoin à distance

J’ai mal aux chevilles

J’ai mal aux chevilles

La cheville fait partie du canal de connexion énergétique à terre mère. C’est elle qui offre au pied sa capacité à changer de direction. La cheville est l’expression de ma capacité d’avancer de me lever de rester debout. Symboliquement elle est l’expression de mes décisions et de mes engagements, pris au filtre de mes valeurs et de mes croyances.

Des chevilles en bonnes santés me montrent que je peux compter sur moi et sur mes ressources intérieures.

Quand elles se dérèglent, c’est que j’ai tendance de m’appuyer sur les autres, voire m’accrocher à eux pour définir mes orientations. La façon dont nous nous plaçons par rapport à l’autre ne nous convient plus, mais nous avons du mal à en changer. Cela impacte notre stabilité de souplesse voire de douceur. Sans changement cela peut à terme m’arrêter totalement.

La sagesse populaire est là pour nous aider dans la compréhension de dame cheville

  • “Je ne sais pas sur quel pied danser” quelle direction dois-je prendre?
  • “Je n’arrive pas à la cheville” de personnes que j’admire souvent les piliers de ma vie. Cela exprime ma difficulté à m’en affranchir. Douleur à droite = Yin (maternelle/féminin). Douleur à gauche = Yang (Paternelle/masculin).
  • “Se mettre en cheville avec quelqu’un” je lie mon destin à un autre, je ne suis plus à 100% libre de mes choix de direction.
  • “Avoir les chevilles qui enflent” je suis sûr de ma direction, je domine, je perds l’écoute de l’autre.
  • “Etre la Cheville ouvrière” un mélange de flexibilité et de rigueur qui rend les choses possibles. Mais souvent épuisant. Vous êtes celui/celle qui fait, souvent critiqué rarement aidé.
  • “Avoir la haine chevillée au corps” mes ressentiments sont si forts que je deviens rigide, jusqu’à l’auto destruction.

Une douleur à ma cheville questionne ma capacité à rester flexible dans mes changements de direction. Elle exprime une peur de ce qui est à venir, une décision à prendre, des responsabilités à assumer.

Je me sens instable, cela ralentit le passage de l’énergie. Quand l’énergie se bloque je me retrouve bloqué dans mon cocon. La cheville a un mode graduel d’alerte sur l’énergie qui ralentit son passage,

Etape  1

Je commence à me tordre la cheville, ou la cheville se dérobe. Ma confiance me quitte je me fie plus aux avis des autres qu’à mon intuition.

Etape 2

Les entorses, les foulures sont répétitives, elles m’indiquent que je dois sortir de ma zone de sécurité accepter de nouvelles valeurs, croyances.  Quelqu’un ou quelque chose me bloque, je suis sous influence, je ne me donne pas la permission d’évoluer.

Etape 3

Les fractures, ruptures de tendon d’Achille, je vis un conflit mental, mes bases ne sont plus solides, je ne suis plus capable de me supporter, je me brise, je m’effondre.

Les bonnes questions :

  • ” Est-ce que j’attends des autres des solutions qui ne peuvent que venir de moi ? “
  • ” Ai-je du mal à me prendre en charge je me bloque ? “
  • ” Est-ce bien moi qui dirige ma vie ? “
  • ” Quel est l’avantage que je tire de cette immobilité qui m’empêche d’accomplir certaines tâches ou travail ?”

Les solutions :

  • La première est toute personnelle, je prends conscience de ma situation personnelle ou professionnelle qui me bloque. Cela peut être une relation qui m’enchaîne. J’essaie de remettre mes valeurs et croyances en question. Je fais un peu de ménage dans mes relations.
  • La médecine conventionnelle : l’imagerie (IRM, Scanner, Radiologie) pour explorer physiquement, et proposer des solutions allopathiques pour réduire le stress ou la douleur, de la kinésithérapie pour rééduquer la cheville. La psychothérapie…
  • La médecine alternative regorge de pratiques pouvant vous accompagner en fonction de vos besoins (le Magnétisme,  la kinésiologie, de la sophrologie, le shamanisme…..)

Pour mes patients je traite la douleur immédiatement puis j’applique le traitement énergétique pour dissoudre la douleur  à long terme et rééquilibrer avec une trame. Cette technique vibratoire dissout en profondeur les chaînes qui vous entravent et aide à la libération des émotions et des liens, au renforcement de l’estime et de la confiance en soi.

Pierre de Garam

Magnétiseur – coupeur de feu

06 41 89 22 66

J’ai mal aux pieds

J’ai mal aux pieds

Le pied est une machine à voyager dans le temps, il nous pousse du passé vers le futur en passant par le présent. Les pieds sont l’expression de mes racines et de ma stabilité sur ma route vers mon futur. C’est ma connexion à la terre qui représente la Mère au sens large, l’équilibre énergétique doit être parfaitement réparti sur chaque pied.

Une douleur un usage incomplet du pied m’indique un conflit entre :

  • Le mouvement et la direction,
  • Ma position et mes décisions, une difficulté à aller vers un but.

Elle signifie que nos attitudes habituelles, que les positions que nous prenons ou que nous avons un manque de fiabilité ou de sécurité.

  • Au pied droit : le Yin est impliqué c’est ma relation à la Mère.
  • Au pied gauche : le Yang est impliqué c’est une relation au Père.
  • Au talon : j’ai une difficulté à oublier mon passé
  • A l’avant du pied :  l’avenir et tous ses imprévus me font peur ?
  • Est-ce que je me laisse facilement « marcher sur les pieds » limitant ainsi mon évolution ?
  • Est-ce que je suis en train de « perdre pied »?
  • Avec celui-là « Je ne sais pas sur quel pied danser », ai-je le bon interlocuteur, partenaire ?
  • Je « marche sur la pointe des pieds » : quel est ce passé que j’évite d’activer ?
  • Des pieds froids ou glacés, ai-je une bonne relation émotionnelle avec ma Mère, cette relation n’est-elle pas trop froide ou distante ?

J’aime mes pieds. Ils me permettent de m’enraciner dans cette vie. En faisant la paix avec mes racines, j’avance avec facilité sur un chemin de joie en harmonie avec mes aspirations profondes.

Pierre de GaramMagnétiseur – 06 41 89 22 66